1. Pour un étranger, un entretien japonais, sera autant un test de compétence qu’une évaluation de votre aptitude à vous adapter au contexte d’une entreprise japonaise.
  2. Vous devrez arriver avec au moins 5 minutes d’avance.
  3. Votre tenue devra être irréprochable.
  4. Pour l’interview, ne coupez pas votre interlocuteur, ne parlez pas trop, soyez bref, concis et humble.
  5. Si l’entretien est en anglais, adaptez-vous au niveau de vos interlocuteurs s’ils ne maîtrisent pas parfaitement la langue de Shakespeare.
  6. En japonais, révisez votre jikoshoukai et préparez-vous aux questions fréquemment posées.

Quelques détails à connaître avant un entretien au Japon

L’article ici présent se concentrera uniquement sur l’entretien d’embauche au Japon, sa préparation et son déroulement. Il n’évoque ni la recherche d’emploi au Japon, ni les méthodes de candidature et de rédaction de votre cv japonais. Néanmoins, si vous souhaitez en savoir plus sur ces sujets, nous vous renvoyons à la lecture des articles en lien ci-dessus.

Réussir un entretien d’embauche au Japon repose autant sur la capacité du candidat à maîtriser la langue japonaise que celle qu’il aura de comprendre les règles de l’étiquette des entreprises de l’archipel. En outre, certains détails tel que la ponctualité et votre tenue générale pourront peser lourd au moment de départager les candidats. Prenez ces détails très au sérieux, vos interlocuteurs eux, ne laisseront rien passer.

download your resume sample

Ponctualité. Au Japon être à l’heure c’est être en avance

Il est impératif pour vous d’arriver au moins 5 minutes avant l’entretien. C’est une exigence qui tient de la politesse et un écart effectué d’entrée sur ce point sera perçu comme un faux pas qui pourrait être lourd de conséquences pour votre candidature.

Pour éviter d’être en retard, contrôlez le temps de trajet, faites du repérage sur internet ou rendez-vous sur les lieux avant votre entretien. Aussi, soyez large et prévoyez des retards éventuels dans les transports. Enfin, si vous êtes en retard, prévenez votre interlocuteur le plus tôt possible. Ce sera une politesse minimum à laquelle il est inconcevable de ne pas penser au Japon.

Quelle tenue vestimentaire adopter ?

Vous connaissez peut-être l’adage : “On n’a pas deux fois l’occasion de faire une première impression !” Celui-ci est particulièrement vrai au Japon. En conséquence, prenez ce sujet au sérieux, un faux pas ici pourrait être rédhibitoire. Lors d’un entretien d’embauche pour une entreprise japonaise, soignez particulièrement votre tenue vestimentaire, elle doit être irréprochable et vos interlocuteurs donneront une importance particulière à ce sujet qui fixera la première impression qu’ils auront de vous.

Comment préparer un examen oral en japonais ?

La tenue vestimentaire masculine

Tout d’abord, les hommes porteront un costume souvent sombre en noir, bleu ou gris. Ensuite, concernant la chemise, le blanc est quasi-obligatoire. Aussi, vous porterez une cravate et votre ceinture sera assortie à la couleur de vos chaussures qui seront elles-mêmes, parfaitement cirées. Enfin, vos cheveux seront bien coiffés. Les hommes aux cheveux longs sont rares au Japon, si c’est votre cas, faite en sorte de bien les attacher.


Téléchargez « Vivre au Japon »
Notre guide pour accompagner les étudiants dans leur installation au Japon

La tenue vestimentaire féminine

Les femmes seront en tailleur dans les mêmes teintes que les hommes et porteront un chemisier blanc. En outre, les cheveux long seront proprement attachés et plaqués. Par ailleurs, vous éviterez d’abuser du maquillage et du parfum. Enfin, vos chaussures seront cirées et vos vêtement repassés. Tout doit être parfait !

Comment préparer un entretien d’embauche au Japon ?

Comment se déroule un entretien d’embauche au Japon ?

Votre tenue, votre comportement mais aussi votre organisation générale seront observés. Si vous apportez des documents, ils doivent être classés, vous ne devez pas perdre de temps en les sortant, vous devez toujours donner l’impression d’être organisé et surtout, ne jamais avoir l’air d’improviser.

De votre entrée dans la pièce, à votre présentation, en passant par l’épreuve des questions réponses, la structure de l’entretien d’embauche japonais comprend généralement un certain nombre d’étapes que nous allons détailler dans cette partie.

Réussir son entrée en salle d’interview

Pour commencer, l’entrée du candidat dans la salle où se déroulera l’entretien est elle même extrêmement codifiée. Encore une fois, c’est dans la maîtrise de cette multitudes de codes que vous ferez la différence et que vous montrerez votre compréhension de la culture japonaise de ses us, de ces coutumes et donc de votre capacité d’adaptation.

  1. Frappez trois fois à la porte et dites “Shitsurei shimasu (失礼します / しつれいします).
  2. Attendez que l’on vous dise d’entrer “dozo” pour entrer dans la pièce.
  3. Entrez dans la pièce, fermez la porte et saluez l’assistance en disant shitsurei shimasu. Inclinez-vous. Vous ne chercherez surtout pas à serrez la main des personnes en présence à moins que celles-ci n’en prennent l’initiative.
  4. Rendez-vous jusqu’à votre chaise, présentez-vous et attendez qu’on vous invite à vous asseoir.

La vidéo ci-jointe est un tutoriel pour les interview dans le cadre d’un examen oral à SNG, notre école de japonais située à Tokyo. En contexte d’un entretien d’embauche, les choses peuvent varier un peu, mais vous verrez que les grandes lignes restent les mêmes.

Préparer un entretien au Japon

Le niveau de langue pendant un entretien au japon

Lors d’un entretien en japonais, il sera souvent bien vu que vous parveniez à employer un peu de keigo. S’il n’est généralement pas exigé lors du recrutement de collaborateur étrangers, il pourra peser dans la balance pour départager deux candidats aux compétences professionnelles équivalentes.

A contrario, si celui-ci est réalisé en anglais, restez accessible. En effet, le niveau d’anglais est généralement assez faible au Japon où certaines entreprises considèrent bilingues des profils au TOEIC proches de 700 points. Par conséquent, si votre interlocuteur est japonais, évitez autant que possible de développer un vocabulaire trop élaboré. S’il ne comprenait pas, il pourrait se sentir humilié. Ce sera d’autant plus vrai s’il n’est pas seul à conduire l’entretien. Pour bien faire, restez accessible, adaptez-vous et montez le niveau si vous constatez que tout le monde est en mesure de suivre le rythme.

Préparez votre présentation

Au Japon, se présenter est un rituel très codifié auquel tout le monde est rompu dès le plus jeune âge. Cette présentation s’appelle le “jiko shoukai” (自己紹介). En entretien, vous ne pourrez pas y couper et vous devrez être prêt.

Tout d’abord, comme le montre la vidéo qui suit, commencez en donnant votre origine. Ensuite, enchaînez en donnant votre nom et prénom. Vous pouvez également y ajouter des informations complémentaires pouvant se montrer utiles dans le cadre de l’entretien.

Se présenter en japonais

Les questions fréquentes en entretien au Japon

Au Japon comme ailleurs, l’entretien prévoit généralement une phase de questions / réponses avec le candidat. Pendant cette période, souvenez-vous que les japonais préfèrent les réponses courtes et droit au but. Évitez les circonvolutions, soyez précis et humble.

Évidemment, les questions varient selon l’entreprise, votre domaine professionnel et le poste auquel vous candidatez. Toutefois, certaines questions types reviennent souvent.

  • Pourquoi avez-vous décidé de venir au Japon ?
  • Combien de temps pensez-vous rester au Japon ?
  • Qu’est-ce que vous aimez au Japon ?
  • Est-ce que vous aimez la cuisine japonaise ?
  • Quel est votre hobby ?
  • Vous sentez-vous capable de travailler en environnement japonais ?
  • Quels sont vos qualités et vos défauts ?
  • Les raisons pour lesquelles vous postulez à cette entreprise / à ce poste
  • Quel est votre niveau de japonais ?
  • Depuis combien de temps étudiez-vous le japonais ?
  • Quand pouvez-vous débuter ?
  • Pourquoi voulez-vous travailler à ce poste ?
  • Pourquoi voulez-vous travailler pour notre entreprise ?
  • Combien de temps prenez-vous à venir ici ? (au bureau)

Derniers conseils

N’oubliez pas d’éteindre votre téléphone portable avant de vous présenter à l’entretien. Enfin, tenez vous droit sur votre chaise, les mains sur les jambes et ne coupez pas la parole à votre interlocuteur. Respirez un grand coup. Tout va bien se passer !

Tags: